Menu Fermer

Albums & Bandes Dessinées

Poipoipanda est un artiste aux multiples facettes, qui peut faire vivre des histoires fantastiques aux plus jeunes, et entraîner les plus grands dans la fantaisie la plus débridée. Voici une présentation de quelques unes de ses plus notables bande dessinée.

Poipoipanda : un artiste multi-corde

Jérôme d’Aviau de Piolant aka Poipoipanda, est un musicien et illustrateur-auteur de BD, né le 02 novembre 1970 à Paris, France. Après avoir exercé divers métiers, il a décidé de se lancer dans la Bande dessinée au début des années 2000.

C’est en 2004 qu’il fait ses débuts dans la BD, en ouvrant un blog de BD sous le pseudo de Poipoipanda. Sa route continuera aux côtés de l’atelier de Nicolas Dumontheuil et consorts à Bordeaux. Avec plusieurs cordes à son arc et une large palette, il a, à ce jour réalisé différents types de BD, allant des BD pour enfants jusqu’aux BD pour adultes.

Le grand saut

Dans l’album le Grand saut, Poipoipanda relate avec humour son expérience personnelle lors d’un saut en parachute. C’est le tout début de son histoire dans l’édition papier, car il s’agit de sa première publication dans le monde de la BD. Cet album adressé à un public jeunes adultes est paru en 2006 et a été édité par Danger Public. Poipoipanda a été à la fois le dessinateur et le scénariste de cette BD.

La série Ange le terrible

Cette BD s’adresse aux enfants. Éditée par Glénat, elle parut pour la première fois dans le magazine Tchô numéro 100, puis elle sortit sous le forme d’une bande dessinée à part entière en septembre 2008. C’est une série qui relate les aventures d’Ange : un terrien « pirate de l’espace ». Dans le premier album :  Le monstre de l’Espace, Ange débarque sur la planète Pouni avec José son fidèle robot-serviteur. Se prenant pour un conquistador, miniature, il veut faire régner la terreur sur cette planète. Seul hic, il n’est pas du tout pris au sérieux par les habitants. En plus, Djippi et Lala, des enfants de son âge, ont décidé de se payer sa tête. Les aventures de notre personnage vont se poursuivre dans trois autres albums : Destination inconnue (2009), Jamais Tranquille (2010) et Le Grand Secret de Djipi (2011).

Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret

Cet album, scénarisé par Sibylline, est paru aux éditions Ankama, dans la collection « Etincelle » en 2010.

C’est l’histoire d’Alphonse Tabouret. Il est né dans la forêt, où commence son périple quand celui qui s’est occupé de lui l’abandonne, à cause d’une broutille. Dans ses aventures, il fera des rencontres avec des gens, des bestioles, des bidules et vivra malgré lui, à travers cette promenade un peu naïve et tendre, des jolies aventures teintées de drôlerie.

Premières fois, album collectif

C’est une publication assez différente des précédentes réalisations de Poipoipanda. En effet, il s’agit d’une BD pour adultes, qui a été référencée dans l’ouvrage Anthologie de la bande dessinée érotique en 2012. On sait que les plus grands de la BD comme Manara se sont prêtés à cet exercice qui demande un grand talent?

Cette BD est en réalité un album collaboratif, réalisée avec 9 autres artistes. relate en 10 histoires la concrétisation d’un fantasme érotique : Première Fois, Sex-Shop, Fantasme, 1 + 1, 2 + 1, Nulle, Club, Soumission, Sodomie, et X-rated.