Menu Fermer

Jerome d’Aviau, d’illustrateur à graphiste pour des jeux vidéos

jerome d'aviau

Avant d’être un bon dessinateur, le graphiste illustrateur se doit avant tout d’être un artiste capable de s’adapter à tous les supports. Du son jusqu’à l’agencement des couleurs utilisées, le graphiste met en œuvre et traduit les idées en images animées. En d’autres termes, il a pour mission de donner une cohérence artistique aux jeux vidéo à travers son visuel. Une tâche pointilleuse en détails qu’un véritable artiste comme Jérôme D’Aviau ne saurait refuser. En effet, cet illustrateur français célèbre pour ses BD replonge souvent dans ses premiers amours : le domaine du graphisme.

Qui est Jérôme D’Aviau de Piolant ?

Né en 1970 dans la capitale française, Jérôme D’Aviau est un illustrateur, auteur de bande dessiné et musicien. Contrairement aux parcours classiques, il se construit une place dans le milieu du dessin avec un bagage universitaire inhabituel. Jérôme D’Aviau n’est pas passé par une école de dessin. À travers sa maitrise de divers styles, il est difficile d’imaginer que cet artiste a d’abord décroché un Baccalauréat tournage-fraisage. Ou bien de penser que son premier diplôme d’après soit un BTS en mécanique automobile spécialisation boîte de vitesse de tracteur !

Il effectue néanmoins une formation en architecture qui s’apparente de loin à son domaine de prédilection. Après une expérience de 10 ans dans l’industrie de l’amusement télématique, il s’ouvre au domaine de la bande dessinée. Jérôme D’Aviau s’impose petit à petit dans la sphère de la bande dessinée par le biais de nombreuses signatures. La plus connue d’entre elles est sans aucun doute celle de poipoipanda. Un pseudonyme qu’il a développé depuis ses premières expériences dans le monde des jeux vidéo.

Des jeux vidéo à la bande dessinée

Sans n’avoir effectué aucune étude en dessins, Jérôme D’Aviau a débuté sa carrière dans une entreprise de jeux vidéo. Au début des années 90, il évolue dans un secteur qui se développe à une vitesse remarquable. Cette période est spécialement marquée par l’engouement de la sortie des premiers jeux en 3D. Elle représente donc une époque riche en nouvelles pratiques et nouvelles technologies. Avant de gravir les échelons, il a débuté en tant que graphiste 3D. Par la même occasion, il touche un peu le domaine de la conception et du design. À la suite d’une promotion bien méritée, il devient chef d’équipe, puis chef de projet.

Après y avoir consacré une dizaine d’années de sa vie, Jérôme décide de voler par ses propres ailes. Il se lance dans le Freelance. C’est-à-dire mettre à profit ses acquis à son propre compte. La vulgarisation des téléphones portables lui a permis de développer quelques jeux de ces appareils mobiles depuis chez lui. Son attrait pour la bande dessinée ne surgit que suite à la proposition d’un ami d’illustrer son scénario de bande dessinée. Il élargit ses horizons et crée son blog pour y raconter son succes story avant de signer ses premiers contrats.

Jérôme D’Aviau réalise les graphismes d’un casino en ligne

Grâce à son expérience et ses aptitudes en tant qu’artiste, la qualité de travail de Jérôme en a séduit plus d’un. Plusieurs acteurs du domaine des jeux ont déjà eu recours à ses services. En effet, comme il a été mentionné dans les lignes précédentes, cet illustrateur n’est pas étranger au secteur du divertissement avec des sites de comparation des casinos en ligne Au-delà de ses 3 diplômes peu distingués, son parcours professionnel représente une véritable aubaine de self made man caméléon.

Des jeux vidéo à la BD en passant par le Freelance et le passé de bloggeur, il a presque tout fait. Ainsi, il a pu mobiliser plusieurs notions clés dans ce secteur. C’est pourquoi, il serait le candidat idéal pour exprimer une idée ou un objectif de choix visuel qui inspire l’amusement. Il a d’ailleurs déjà été sollicité pour réaliser le graphisme en entier d’un casino en ligne. Par cette occasion il a su mettre à profit son talent pour élaborer une atmosphère d’amusement idéal pour les joueurs.